Je me suis lâchée ces derniers temps...Je suis partie dans tous les sens, c'est l'effet de mon 'mojo' retrouvé : l'inspiration fuse de partout, pour des résultats parfois étranges, et j'ai envie de tout tenter, de tout balancer. Ça me libère et ça m'amuse au plus haut point.

GFD_Kpable_2

Capable du meilleur, parfois, comme de tenter l'impossible avec trois bouts de papiers, mais aussi et plus souvent du pire, en me laissant porter par mes délires personnels. Ceci n'engage que moi, et je me rends compte souvent trop tard que je suis alors pas très compréhensible, voire carrément inaccessible...

Page basée sur un sketch de Laetitia, dont je vous laisse juges de la façon de lire le titre (Capable, incapable, un cas... ). Vous noterez que le cadre baroque du milieu est un miroir : je n'aime tellement pas les photos de moi que quand je dois faire des pages autoportraiturées, j'utilise de ce subterfuge pour ne pas avoir ma face devant les yeux tous le temps. Journaling en détail sur mon blog.

GFD_Kpable_1

Ensuite pour me faire pardonner cet éclat pas très glorieux au final, mais dont j'assume totalement le côté déjanté, je vous propose une page plus posée :

GED_EtSiGrande1

Crédit image : Domitille de Préssensé

Quand j'étais petite, je lisais et relisais des livres d'Emilie, parce que je m'identifiais très facilement à cette petite fille qui s'appelait comme moi, et si prompte à faire des bêtises, adorable, coquine et maladroite aussi, avec ses amis Arthur & Sidonie, etc. Bref, il y a peu, je suis retombée sur ces images, et elles m'ont immédiatement replongée dans une vague nostalgique... J'ai repensé à ce dont je rêvais étant plus jeune, à la façon dont j'envisageais ma vie, dont je me projetais dans l'avenir. Et cette page est venue tout naturellement, juste à temps pour ne pas oublier mes innombrables rêveries d'enfant. Et mes jeux imaginaires commençaient souvent par 'Et si on jouait que quand j's'rai grande, je s'rai...' (Le journaling en détail sur mon blog)

GED_EtSiGrande2

Le papier de fond, collection Gentlemen Dandies, me semblait depuis le début propice à des pages rétro, et ces motifs ne m'ont pas déçue ^^. Quant au papier 'Eglantine' sur lequel le journaling est directement imprimé, il est tout ce dont je rêvais étant petite, avec ses motifs aux allures de chambre de princesse. Pour le Bambou rescapé de mes papiers Dahlia Diabolik, il était parfait pour donner une petite distanciation vis à vis de l'image, et pour donner mon point de vue adulte sur ces souvenirs d'enfance. Sa couleur en plus parfaitement assortie à la capuche d'Emilie était juste ce que je cherchais pour faire le lien entre l'image, le texte et la page. Bref, 3 collection de Fanfreluches Design pour 3 moments de vie. Merci Clém d'avoir permis à ce souvenir de reprendre corps !