Vous êtes nombreuses, ici ou sur mon blog, à me demander les tutoriels de certains de mes minis-albums...
Or beaucoup sont des réalisations d'ateliers pour lesquelles je me vois obligée de refuser de diffuser les tutoriels par égard pour les filles qui me paient pour y assister.

Aujourd'hui, cependant, et dans les mois à venir, je vais vous livrer quelques astuces qui vous permettront de réaliser des structures semblables à celles que je réalise moi-même.

Commençons aujourd'hui par la couverture !

Pour qu'elle soit solide et ne se déforme pas j'utilise en général un carton de 2mm d'épaisseur minimum.

Lorsqu'il s'agit d'ateliers, j'utilise du carton gris :

P1030036

Lorsque ce sont des réalisations personnelles, j'utilise simplement des calendriers muraux :

P1030037


Lorsque je coupe mon carton, j'ajoute à la taille de mes feuilles internes 0,5cm en haut, en bas et sur chaque côté.

Ainsi
- pour des feuilles internes de 15cm x 15cm, mes couvertures feront 16cm x 16cm.
- pour des feuilles internes de 10cm x 15cm mes couvertures feront 11cm x 16cm.
- etc.

Deux possibilités s'offrent alors à moi pour recouvrir cette couverture.

Soit, je choisis d'utiliser la feuille dans l'ensemble de sa largeur et elle viendra recouvrir l'avant, la tranche et quelques centimètres du dos...
P1030038

... auquel il faudra ajouter un morceau de papier assorti pour combler...

Soit je choisi d'habiller la tranche et quelques centimètres de l'avant et du dos d'un papier de type mûrier ou banane, beaucoup plus fin et beaucoup plus souple :
P1030039

Cette seconde solution présente le double avantage de permettre une ouverture plus facile de mes minis et de ne nécessiter qu'une seule feuille de papier imprimé coupée en son milieu ...

P1030041

c'est donc celle que j'ai choisi aujourd'hui pour la suite

...

La première étape consiste à coller la tranche centrée sur le papier banane ou mûrier en veillant à laisser 2 cm de marge, en haut et en bas:

P1030043

Puis à coller les pièces arrière et avant de la couverture en laissant un petit écart entre chaque pièce :

P1030044


Cet écart doit être au moins égal à deux fois l'épaisseur du carton.

Ainsi,
- pour un carton de 2mm, il faudra écarter les pièces de 4mm au moins,
- pour un carton de 2,5mm d'épaisseur, il faudra écarter les pièces de 5mm au moins,
- pour un carton de 3mm d'épaisseur, il faudra écarter les pièces de 6mm au moins,
- etc.

Avant le collage de ces deux dernières pièces, et pour éviter que la colle ne dépasse, ne bave et ne salisse ma réalisation, je marque d'un trait vertical au crayon la limite de mon papier sur le carton... ainsi, je sais très exactement jusqu'où poser ma colle.

Lorsque l'ensemble des pièces est collé, je retourne ma réalisation pour  lisser le tout du plat de la main ou avec un chiffon doux (marouflage) et éviter que le papier ne plisse ou ne gondole...

P1030045

... et pour marquer, du plat du pouce les écarts entre les tranches et les faces avant et arrière de ma couverture :

P1030046


Je retourne à nouveau l'ensemble, et je colle les revers haut et bas de mon papier...

P1030048

...en marquant à nouveau mes écarts avec le pouce :

P1030050


Cette opération peut également être faite avec un plioir, en aucun cas avec un objet trop fin, tranchant ou pointu, sous peine de risquer de déchirer les papiers.

...

La deuxième étape consiste à coller mon papier imprimé sur les faces avant et arrière de ma couverture.

Pour ça, je marque, sur le recto de ces faces avant et arrière, un trait à 3cm de la tranche centrale...

P1030051

P1030053

... puis j'encolle, à partir de ce trait, la totalité de la surface de mes deux faces puis je colle mon papier imprimé en le laissant dépasser en haut, en bas et sur les côtés de 2cm :

P1030055

Je la retourne une nouvelle fois pour lisser l'ensemble éviter qu'il ne gondole ou qu'il ne plisse :

P1030054

...

La troisième étape consiste à s'occuper des coins.

Pour cela, je biseaute mes quatre angles à 45°

P1030060

en veillant à laisser une petite marge entre le carton et la découpe :

P1030057

Cette marge doit être prise en compte en diagonale et doit correspondre à la hauteur de mon carton.

Ainsi,
-pour un carton de 2mm, elle doit être de 2mm
- pour un carton de 3 mm, elle doit être de 3mm,
- etc.

Cette marge va permettre, au moment du collage d'obtenir des coins parfaitement propres sans que le carton n'apparaisse.

Je colle ensuite les revers haut et bas de ma réalisation...

P1030064

... puis, avec mon équerre, ou un plioir, j'écrase les angles...

P1030062


...avant de coller les revers droit et gauche.

J'obtiens alors ceci :

P1030086

L'habillage externe est maintenant terminé.

Pour le parfaire,j'ajoute parfois un petit ruban le long du papier imprimé :

P1030080

Si c'est de l'organza, je le colle à la colle blanche sur le verso uniquement de ma réalisation :

P1030069
Si c'est une autre matière, j'utilise du scotch double face sur toute la longueur du ruban...

Quoiqu'il en soit, je le fait toujours dépasser de quelques centimètres sur le verso de ma réalisation pour qu'il tienne bien et qu'il ne s'effiloche pas.

...

La dernière étape va consister à habiller l'intérieur de la couverture.

Comme pour l'extérieur, je commence par habiller la tranche.
Pour ça, je coupe un morceau de papier type mûrier ou banane d'une dizaine de centimètres par la hauteur de mes feuilles soit 1 cm de moins que ma structure cartonnée.

J'encolle la totalité de ma tranche ainsi que quelques centimètres des faces avant et arrière et je viens positionner mon morceau de papier en le centrant en haut et en bas :

P1030081

Puis comme pour le recto je marque les marge avec le plat du pouce.

Enfin, je coupe dans un papier imprimé assorti à l'ensemble deux morceaux de papier de la taille de mes feuilles soit 1cm de moins que ma structure cartonnée que je vais venir coller  à gauche et à droite de la tranche en les centrant :

P1030079

Ma couverture est terminée...
Il ne me reste plus qu'à réaliser mes pages...
Mais ça... c'est une autre histoire !

...

Avant de vous quitter, je vous conseille pour tous vos travaux de cartonnage de la colle blanche à maroufler.
Celle-ci doit être étalée avec un pinceau plat ou un petit rouleau en mousse de manière uniforme et en très fine couche sur la totalité de la structure et toujours sur la matière la plus dure (le carton).
Les autres colles et le scotch double face sont à proscrire si vous souhaitez un travail propre, sans bulle et sans pli.

Enfin, pour tester votre structure et vous assurer de sa solidité vous devez pouvoir, lorsqu'elle est terminée, la plier sans forcer dans un sens...

P1030083


... et dans l'autre !

P1030085

...

Pour celles qui le souhaitent enfin...
voici la version PDF de mon tutoriel :

Une_Couverture_de_Mini_Album

Bonne journée !